• Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

    Des chardons bordent les chemins des plaine de Laschamps (967m Puy-de-Dôme) En les examinant de près, on peut observer entre autres visiteurs, cette punaise à patte rouges comme son nom latin le suggère (plutôt jaunes et oranges, ça doit dépendre des individus)

    Des chardon bordent les chemins des plaine de Laschamps (967m Puy-de-Dôme) En les examinant de près, on peut observer entre autres visiteurs, cette punaise à patte rouges comme son nom latin le suggère (plutôt jaunes et oranges, ça doit dépendre des individus)

    Celle-ci est sur une feuille de framboisier

     Pas évident à déterminer l'espèce exacte.

    J'ai trouvé sur ce site une clé pour reconnaitre les espèces de Carpocoris:

    Ici

     

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

     Le sous-ordre des hétéroptères (Heteroptera), ou punaises, appartient à l'ensemble des insectes ptérygotes hétérométaboles, avec :

        Un appareil buccal de type piqueur-suceur ;
        Deux paires d'ailes ; les ailes postérieures sont membraneuses alors que les antérieures sont partiellement cornées ;
        Des antennes longues.

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

     

    Ce sous-ordre comprend 41 familles regroupant plus de

    30 000 espèces collectivement désignées sous le nom de punaises, qu'elles soient terrestres ou aquatiques. La plus connue de ces familles est sans doute celle des pentatomidés.

     

     

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)


    La plupart des punaises se nourrissent de sèves végétales grâce à leur appareil buccal piqueur-suceur.

    Les punaises, comme d'autres arthropodes peuvent abriter des bactéries symbiotes, qui leur fournissent des oligo-éléments ou vitamines qu'elles ne peuvent synthétiser, ou qui sont impliquées dans leur digestion.

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

     

     

    Par exemple Rhodoccocus est observée chez les punaises triatomes vectrices de la maladie de Chagas (et chez un autre arthropode piqueur, la tique Ixodes ricinus1). Elles jouent un rôle dans la physiologie du repas sanguin.

     

     

     

     

    Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

    Le mécanisme de castration chimique existe chez les punaises, notamment Lygus hesperus (en) : lors de l'accouplement, le mâle transfère à la femelle un composé répulsif avec son spermatophore, l'acétate de myristyle qui a une fonction anaphrodisiaque, la femelle perdant alors son pouvoir de séduction. (Wikipédia)

    Certains hommes aimeraient bien ça pour retenir leur femme volage!

     Matériel utilisé: Canon EOS 7D + Canon EF 100mm f/2.8L macro IS USM + Flash Sigma EM-140 DG
    Canon EOS 5D Mark III + Canon MP-E 65mm f/2.8 Macro 1-5x + Flash Canon  MT-24EX

     

     

    « Xylocope violet (Xylocopa violacea)Un hôte microscopique chez les grillons (Le stomacarus sp) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 16:14

    Kikou micromick ! pas de chardons dans la jardin ! donc peut être pas celle là ! chez nous il y a quelques années , en préiode d'été, nous avons été véritablement envahis par des colonies de punaiZes vertes ! odeur déZagréable ! Celle-ci paraît plus agréable  Quand à la castration chimique c'est pas sous cette forme là que je la connaissais  BiZous ! Daphnée 

    2
    loulyne
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 18:13

    superbe macro bravo bonne soirée

    3
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 20:03

    Belle découverte, c'est vrai pour l'indentification, pas toujours évident pour cette espèce. La dernière prise de vue est inpressionnante.

    4
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 20:22

    Bonsoir Michel,

    bravo pour tes punaises, je n'aurais même pas eu l'idée de photographier celles qui viennent sur mes framboises... elles laissent un goût...Je ne suis pas fana de ces petites bêtes... pourtant quand on regarde ton blog, les photos... cela laisse un petit goût de "revenez-y"... Bravo!

    Ca y est ma petite fille est repartie, donc on me verra plus souvent. Mais je vais aller voir en premier les copains de blogorama, que j'ai abandonnés, pendant ma pause; c'est plus diffficile d'aller là bas.

    J'ai déjà fait un nouvel article. Bonne soirée et bises,

    Sylvie

    5
    Lundi 2 Septembre 2013 à 10:41

    Bonjour Micromick

    Oh punaise !!!! la belle punaise jamais je l'aurai regardé d'aussi prêt faut dire que j'ai pas l'odeur      il est pas mal le mâle avec son répulsif pffff c'est bien des hommes ça   

    Je te souhaite une bonne journée bisous

    6
    Lundi 2 Septembre 2013 à 14:06

    Oh punaise, s' écria -t-elle , en charchant le produit pour la détruire ! Désolée, mais là, je n' ai aucune pitié pour ces bestioles ! Gros bisous. Annick

    7
    Lundi 2 Septembre 2013 à 20:22

    Elle est très belle cete punaise.

    8
    Mardi 3 Septembre 2013 à 20:28

    ouf! je crois que mon pouvoir de sésuction reste intact!

    9
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 11:12

    Bonjour Michel

    Un petit coucou en passant, j'étais venu boire le café mais bon !

    Je te souhaite une bonne journée bisous

    10
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 12:04

    Coucou Michel

    Tu es partie an vacances !!! je te vois plus !

    Bon moi demain je pars direction la Vendée alors je passerai pas de voir de la semaine, aussi je t'envoie de gros bisous

    11
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 12:09

    Bonjour Michel,

    les punaises ont-elles été arrosées cette nuit ou ce matin?

    Mon jardin oui et c'est tant mieux, il n'en pouvait plus le pauvre!

    Je te souhaite une bonne journée, bisous,

    Sylvie

    12
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 19:03

    Je suis toujours fasciné par tes photos ...  



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :