• Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    Ce samedi 6 septembre 2014 lors d'une balade au puy d'Anzelle près de Clermont-Ferrand.

     

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi) 

    Argiope bruennichi est une espèce d'araignées aranéomorphes de lafamille des Araneidae.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi) 

    Elle est communément appelée Argiope frelon, argiope rayée, argiope fasciée

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    Cette espèce originaire de la zone méditerranéenne se rencontre en zone paléarctique,

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

     à la Scandinavie et jusqu'au Japon, et depuis la fin du XXe siècle davantage en Europe.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    C'est une espèce qui apprécie les milieux ouverts et ensoleillés. Elle était autrefois particulièrement présente au sud de l'Europe (essentiellement au sud de la Loire en France) et considérée comme rare au nord de cette ligne.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

     En Belgique, elle a été observée pour la première fois en 1874 par Léon Becker à Hastière et elle semble moins rare dans une partie importante du pays en 2009, y compris dans les régions les plus froides en hiver comme l'Ardenne belge.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    Bien que son camouflage jaune et noir peut laisser croire qu'il serve de protection vis-à-vis de prédateurs qui la prendraient pour un frelon, une étude a démontré que l'alternance des stries jaunes et noires sur le corps de cette espèce doublait en réalité le nombre de ses captures

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    d'insectes en agissant comme leurre visuel rendant l'araignée moins visible pour ses proies, bien qu'au milieu de sa toile. L'Argiope présente un dimorphisme sexuel, le mâle étant plus petit et plus terne que la femelle.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)Argiope bruennichi fait partie des espèces d'araignées pratiquant le cannibalisme sexuel systématique avec plus ou moins de succès et la polyandrie. Le mâle, au terme de l'accouplement, abandonne volontairement dans 80 % des cas son appareil copulateur ce qui diminue les chances d'un rival de féconder la même femelle et augmente ses chances de la fuir et de survivre après l'accouplement.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi) 

    Il semble que l'appareil génital des mâles de cette espèce soit particulièrement complexe, notamment du point de vue de la structure, qui n'est pas exclusivement destinée au transfert spermatique, mais semble également jouer un rôle important à la fois dans la sélection par la femelle de son partenaire et dans la capacité de fuite du mâle après copulation grâce à des points de rupture prédéterminés.

     Après l'accouplement, la femelle pond rapidement 200 à 300 œufs dans un cocon blanc camouflé en brun, composé de soies de structures biochimiques différentes, suspendu dans les graminées peu au-dessus du sol. Les œufs hivernent à l'abri du gel.

    Araignée Argiope (Argiope bruennichi)

    Les argiopes construisent une toile en biais à l'aide d'un tissu solide et collant excepté au centre de la toile (la place de l'araignée) où le tissu n'est pas collant. La toile est munie d'un stabilimentum, motif blanc de soie plus ou moins en zig-zag qui se trouve sur la toile. Elle attend ainsi jusqu'à ce qu'un insecte saute, tombe ou même vole dedans. Dans ce cas, à l'aide de ses pédipalpes (le toucher) elle repère immédiatement où est l'insecte et va l'attraper.


    Les jeunes araignées, après leur première mue, grimpent au sommet d'une brindille et filent un soie le fil de la Vierge qui sert de voile et les emportent dans les airs.(Wikipédia)

    Voir un premier article sur ce sujet et au même endroit ici

    « Coronelle lisse (Coronella austriaca)Pleine lune (presque) du 8/09/2014 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 15:50

    Je ne suis pas très fan d'araignées mais les prises sont belles! yes

    2
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 16:11
    Maria-Lina

    Bonjour Michel, elle est très belle en pleine nature, je l'aimerais beaucoup moins sur moi hihihi... merci pour les infos, c'est très intéressant! Bise et bonne journée tout en douceur!

    3
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 16:13

    C'est une de mes préférées, pour ses couleurs !
    Merci Michel

    4
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 16:23

    Sa toile est très complexe.

    J'ai un billet préparé sur cette belle araignée

    Tes photos sont très belles et explicites

    Bon après-midi

    5
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 17:08

    Elle paraîtrait presque sympathique. J'ai bien dit presque.. Chris

    6
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 17:57

    Bravo et merci pour toutes tes belles photos et tous les détails que tu donnes sur la vie de cet arachnide que je pense n'avoir jamais vu. Bisous

    Am

    7
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 17:58

    J' ai photographié tout à l' heure    : - l' Epeire diadème . Si elle est présentable je la posterai..

    Nous pouvons bien observer ta dentelière  grâce à ton habilité. Bravo.

    Bonne fin de journée Michel.

     

    8
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 18:05

    J'ai cliqué en effet sur "retour à l'accueil" et j'ai vu en effet que c'est bien.

    L'araignée je l'avais vue aussi tout de suite dans ta première photo, je les repère assez facilement car je les crains un peu d'une part et d'autre part, je serais désolée d'abîmer leurs beaux dentelles. Quoique cela m'est déjà arrivé de délivrer un insecte qui venait tout juste de se prendre dans une toile... tout en me demandant si je ne faisais pas pire que bien pour la nature qui a ses lois bien établies...

    Bisous

    Am

    9
    Chantal
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 18:36

    "Leçon de chose" super intéressante encore une fois, je suis actuellement un peu loin de mon petit-fils pour regarder votre article et le commenter avec lui, mais je lui transmets sans faute, il va adorer (sa maman le fera pour moi). Très beau reportage. Merci.

    10
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 19:20

    Bjr Michel ! Bein sais tu j en ai au jardin ( déjà mis en blog, il y a deux ans ) , et je suis bien au dessus de la Loire , me^me au dessus de la seine !! avec le changement climatique , il faut revoir les zones !!! toujours au milieu de sa toile et à grignoter une vieille carcasse , ainsi elle passe ses journées - Bonne soirée

    11
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 20:00

    Ah ! Ah ! Je me doutais qu'en cliquant sur suite j'allais la voir de près !!! Tu ne pouvais pas nous appâter sans nous donner la solution ! Elle est magnifique mais méchante de manger ainsi nos mouches !!!Oh la vilaine !!!! Bisous et bonne fin de journée !

    12
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 20:40

    Bonsoir Michel , je  la  connais  pour  en avoir  fait  un reportage  il y a  peu , en tout   cas  j,admire  ton reportage  avec  des   détails très  impressionnant de cette  très  jolie  araignée .

    PS: les anciens de blogo ne  viennent  pas trop ici (dommage) Bonne  soirée  Michel .

    Emile

    13
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 22:16

    Bonsoir Michel et merci de ta visite.

    Excellents détails de cette araignée zébrée.

    J'en ai shootées aujourd'hui quelques unes, mais je ne suis pas sur du tout que ce soit de la même espèce.

    14
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 22:45

    Coucou Michel,

    l'an passé j'en avais une belle dans ma serre de tomates, je n'en ai pas vue cette année.

    Tes grandes photos sont géniales.

    Bonne soirée et bon lundi, bise.

    15
    Lundi 8 Septembre 2014 à 07:11

    ah oui je l'ai vu de suite !!! tu parles j'ai l'oeil  lol...

    super belles tes macros !

    je la trouve jolie , moins repoussante que les grosses noires velues !!! mais bon j'en ferai pas collection ... hihihihi...

    allez on y retourne.. il fait beau et bon 26° hier fin d'am !!! calor calor dans mon appart sous les toits, mais bon on va pas se plaindre les nuits sont fraiches... gros bibi Michel et bon lundi à toi flo

    16
    Lundi 8 Septembre 2014 à 13:33

    Un travail admirablement documenté, c'est fou ce que j’apprends sur nos compagnes du jardin, et bravo pour les illustrations qui sont tiennes et accompagnent  bien le texte. Donc, pour les mâles, ça n'est pas comme je le croyais, 100% de capture après le ...... Mais les organes qui se déchirent le long des pointillés, contrairement aux mâles des abeilles où l'arrière de l'abdomen est déchiré et entraine la mort.

    Oui, pour les estampes, j'aurai aussi bien envie d'aller les voir. J'ai été surpris de croiser des photos sommes toutes assez précises sur le net. Wikipédia, me semble-t-il.

    A plus et bon début de semaine. yann.

    17
    Lundi 8 Septembre 2014 à 13:47

    De très belles photos, et que dire du reportage ! Ces bêtes là sont exceptionnelles. En plus d'être des dentelières émérites elles ont une façon de faire exceptionnelle également. Merci   et bonne journée.

    18
    Lundi 8 Septembre 2014 à 14:40

    cette argiope est une des plus belles ...

    Merci pour tout ces détails précieux , les araignées sont bien utiles, dommage qu'elles aient si mauvaises réputation

    bonne journée

    19
    Lundi 8 Septembre 2014 à 14:59

    Coucou ! je viens de relire au passage mon précédent com et j'ai vu que j'ai écrit ses "beaux dentelles"... au lieu de ses "belles dentelles"...

    Idem pour moi, je ne pars en principe jamais avec une idée préconçue de ce que je vais photographier mais comme en septembre dernier j'avais vu des "grands mars" sur un sentier de randonnée à Arleux, et que je n'avais pas mon APN (j'ai honte...) et donc cette année j'espérais que j'en reverrais... mais ce ne fut pas le cas... Heureusement que Siméon a accepté de poser pour moi LOL !

    Je te souhaite une bonne préparation de ta soupe à l'ail ! et un bon appétit. Ta chérie va apprécier ;-)))

    Bisous et bon après midi

    Am

    20
    Lundi 8 Septembre 2014 à 19:33

    Comme il me semble te l'avoir déjà dis je n'aime pas trop et pour être franche comme se doit être une fée, ces bébêtes mais par contre les photos elles sont ....TOP. Comment fais-tu donc et avec quel appareil.

    bisous tout plein

    21
    Lundi 8 Septembre 2014 à 19:34

    Peu pas dire que j'aime beaucoup ces bébêtes !

    J'ai surtout admirer ta mise en page ! Wahoo !

    Bonne soirée

    22
    Mardi 9 Septembre 2014 à 02:52

    Bonjour Michel,

    Ah comme elle est belle ! elle est petite celle la, j'en ai pas trop peur ... Tes photos sont superbes, comme d'habitude.

    Non je n'ai pas visité l'intérieur du château de Rambouillet, mais c'est en projet. Passe une bonne journée, bises, Véronique

    23
    Mardi 9 Septembre 2014 à 06:57

    bon mardi michel, avec encore un beau soleil et de bonnes températures...

    petit coucou du matin avant de me mettre en route !!!

    bizou a ++ flo

    24
    Mardi 9 Septembre 2014 à 06:58

    PS - voilà j'ai oublier de dire... que le nouveau bandeau était top !!!!

    celui d'en bas n'est pas mal non plus !!!

    25
    Mardi 9 Septembre 2014 à 08:46

    Ben oui c'en est une des plus belles et avec son appétit féroce elle régule bien la prolifération des insectes. Oui j'ai pu classer ma tégénaire mais toujours avec difficulté. Mais c'est bien ça qui me plait c'est de chercher.

    26
    Mardi 9 Septembre 2014 à 16:26

    Bonjour,

    Des photos magnifiques, on en aimerait presque la bébête ! rires !

    Merci de ta visite chez moi

    Bonne soirée

    27
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:15

    la zébulon des araignées! elle est jolie!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :